La table Saen en béton de Buratti Architetti

Alias

Le duo italien Gabriele et Oscar Buratti ont collaboré avec l’éditeur de meubles Alias. Le défi ? Réaliser une table ronde avec une base centrale en utilisant un seul matériau. Après de longues recherches ils ont finalement sélectionnés le béton ! Résultat de cette nouvelle collaboration, la table «Saen».

Pour le duo « Le piètement est en un matériau original et très spécifique, facile à mouler, à la trame homogène et suffisamment lourde, résistant malgré ses sections réduites et à la finition de surface douce et tactile. Le béton, symbole de modernité en architecture, se révèle une matière étonnante et inattendue mais idéale pour des expérimentations formelles et chromatiques. L’innovation de la solution technologique utilisée pour mouler le piètement permet de créer une surface uniforme et très lisse qui ne présente aucun signe de jonction. »

Alias« Saen est une table au piètement imposant qui, par son design fluide, souple et continu, se transforme en une tige fine et élancée qui crée un vif contraste. »

Vous pouvez découvrir dans cette vidéo les secrets, enfin presque de la production de cette table.

Lors du salon IMM de Cologne en janvier la version « Saen in Black » était présenté au public pour la première fois.

AliasAu final ils ont réussi à composer un design minimaliste et élégant, vous ne trouvez pas ?

www.alias.design

www.burattiarchitetti.it

 

2 Commentaires

  1. admin dit :

    Merci Cécile, je trouve le bureau trop froid et spartiate, il ne donne envie de savoir pour y travailler des heures, le confort ou tout du moins l’idée ou une impression du confort pour le mobilier est obligatoire pour moi…

  2. Hé bah pas trop en fait, elle me fait penser à la tulipe.
    Moi qui aime tant le béton, je trouve cette approche (même si c’est un bureau et non une table) plus intéressante : http://www.parisparis.biz/bureauportefaux.html
    Enfin, c’est très personnel tout ça 😉
    J’ai adoré la vidéo du process par contre… ça me manque de mettre les mains dans le béton !

Les commentaires sont clos.